Recevoir nos dossiers

BOITE A OUTILS
Calculez en deux clics :

imc

VENIR A LA PHARMACIE
plan_googlemaps_ptt
Cliquez sur le plan pour voir l'itinéraire !

L’acné – Conseils pour une peau saine

L’acné est une maladie de la peau de la peau à forte tendance héréditaire et caractérisée par une affection cutanée inflammatoire chronique du follicule pilo-sébacé du visage et du tronc.
L’acné étant d’origine hormonale (elle est androgéno-dépendante), son apparition survient essentiellement  à 2 étapes de la vie : pendant la puberté (acné juvénile qui concerne 80% des adolescents) et vers la quarantaine.
L’acné peut être à l’origine de graves conséquences esthétiques, psychologiques et sociales et donc impacter sur la qualité de vie.

acne2

LES FACTEURS A RISQUES

Les facteurs internes
– facteurs génétiques : dans certaines familles, l’acné est plus répandue que dans d’autres.
– facteur hormonal : cycle menstruel, grossesse, puberté. A la puberté, la production d’hormones augmente ; ce sont surtout les hormones masculines qui, chez les garçons comme chez les filles, stimulent les glandes sébacées et favorisent la production de sébum. On comprend ainsi pourquoi les garçons sont plus exposés à l’acné que les filles.
– Certaines maladies s’accompagnent d’acné: hyperandrogénie (ovaires polykystiques, maladie de Cushing), hirsutisme, alopécie…

Les facteurs externes
– environnement irritant : pollution, exposition au soleil, forte humidité…
– L’utilisation de cosmétiques gras ayant tendance à boucher les follicules pileux.
– Les frottements répétés sur les régions de la peau où l’acné se développe habituellement (par exemple, les sacs à dos sur les épaules).
– Une tendance à transpirer de manière abondante.
– Le stress,
– la manipulation des lésions,
– Certains médicaments (neuroleptiques, contraceptifs, usage de stéroïdes anabolisants pour augmenter la musculature)

Les mécanismes d’apparition

L’acné se développe lorsqu’un pore est obstrué par un excès de sébum et par des cellules mortes de la peau (hyperkératinisation). Le sébum qui  ne peut plus être évacué à la surface de la peau, forme un « bouchon » à l’origine des comédons (lésions rétentionnelles).
Ces comédons peuvent être « ouverts », les points noirs, ou fermés, les microkystes ou points blancs.
Lorsque le canal vers la surface de la peau est obstrué, les pores sont infectés et enflammés, ce qui se traduit par une pustule rouge, gonflée, purulente appelée un bouton.
Les infections plus profondes et plus graves peuvent se traduire par des nodules durs sous la surface de la peau appelés kystes.

Comment traiter son acné ?

Nettoyez et purifiez en douceur votre peau à l’aide d’un gel lavant sans savon ou d’une eau micellaire purifiante (plus adaptée aux peaux irritées car sans rinçage).
Appliquez un tonique astringent qui resserre les pores et combat leur obstruction.
Pour les acnés légères, il existe des soins renfermant des séborégulateurs et anti-inflammatoires, kératolytiques ou kératorégulateurs (zinc, piroctone, olamine, vitamine A, acides de fruits…), qui  peuvent avoir un intérêt. Plus  ou moins irritants, ils ne peuvent être appliqués en même temps qu’un traitement anti-acnéique local.
En cas de poussées de boutons inflammatoires, il existe aussi des correcteurs ciblés à appliquer matin et soir sur les zones concernées jusqu’à disparition complète de l’imperfection.
Le maquillage est possible uniquement avec des produits non comédogènes.
Un rasage moins fréquent avec des produits adaptés est préférable.
Enfin, si l’acné est rebelle, votre médecin envisagera peut-être un traitement local ou oral , destiné à combattre et à prévenir les inflammations :  traitement à base de vitamine A acide (isotrétinoïne), antibiotiques ou peroxyde de be,zoyle (uniquement local) ou encore, pour les jeunes filles un traitement hormonal qui exerce un effet anti-androgène.
Pensez à hydrater votre peau à l’aide de soins compensateurs lorsque vous suivez un traitement médicamenteux.
Il existe des solutions d’accompagnement en phytothérapie (bardane, pensée sauvage), en aromathérapie (huiles essentielles antiseptiques) et en homéopathie.
Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien !

Adopter les bons gestes !

– Ne grattez pas ni ne pressez les boutons, vous ne feriez qu’accentuer l’inflammation et augmenter le risque de cicatrices persistantes.
Seuls les points noirs peuvent être éliminés après application de compresses tièdes : pressez avec l’extrémité des doigts mais pas les ongles (risque d’infection) pour expulser le point noir hors de l’orifice de la glande sébacée.
– Lavez-vous la peau délicatement de préférence à l’eau tiède et essuyez-vous en ‘tamponnant’ votre peau : la frotter énergiquement ne ferait que renforcer la production de sébum.
– Evitez autant que possible le savon et les lotions déshydratantes.
– Evitez le maquillage épais qui obstrue davantage les pores

idee

Le saviez-vous ?
Les abus alimentaires sont nocifs pour la santé mais une consommation normale de chocolat ou de charcuterie n’influe pas le devenir de l’acné.

Télécharger la fiche conseil en PDF !

Avertissement : les fiches Conseils sont des fiches informatives qui ne peuvent être considérées comme exhaustives et qui en conséquence doivent faire l’objet de vérifications.
En aucun cas, ces informations ne peuvent se substituer à un avis médical.
(c) NLP Officine pour la Pharmacie Bagatelle